Orchestration de VM avec Kubernetes: Guide pratique avec des commandes

Dans le monde de l‘informatique en nuage et de la gestion de l’infrastructure, Kubernetes et l’orchestration de VM sont devenus des outils essentiels pour les développeurs et les administrateurs système. Dans cet article, nous vous présentons un guide pratique pour orchestrer des machines virtuelles (VM) avec Kubernetes en utilisant des commandes spécifiques.

ai generated, data centre, computer

Prérequis

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir installé les outils suivants sur votre machine :

  • kubectl : l’outil en ligne de commande pour interagir avec Kubernetes
  • minikube : un outil pour exécuter Kubernetes localement
  • kubevirt : une extension de Kubernetes pour gérer des VM

Étape 1: Démarrer Minikube

Pour commencer, nous devons démarrer Minikube pour avoir un cluster Kubernetes local. Exécutez la commande suivante :

minikube start

Étape 2: Installer KubeVirt

Une fois Minikube démarré, installez KubeVirt sur le cluster en exécutant ces commandes :

kubectl create namespace kubevirt
kubectl apply -f https://github.com/kubevirt/kubevirt/releases/download/v0.44.0/kubevirt-operator.yaml
kubectl apply -f https://github.com/kubevirt/kubevirt/releases/download/v0.44.0/kubevirt-cr.yaml
kubectl -n kubevirt wait kv kubevirt --for condition=Available

Étape 3: Créer une VM avec un fichier YAML

Maintenant que KubeVirt est installé, nous pouvons créer une VM. Créez d’abord un fichier YAML pour décrire la VM, par exemple « vm.yaml »:

apiVersion: kubevirt.io/v1
kind: VirtualMachine
metadata:
  name: myvm
spec:
  running: false
  template:
    metadata:
      labels:
        kubevirt.io/vm: myvm
    spec:
      domain:
        devices:
          disks:
          - disk:
              bus: virtio
            name: containerdisk
          - disk:
              bus: virtio
            name: cloudinitdisk
        resources:
          requests:
            memory: 1024M
      volumes:
      - name: containerdisk
        containerDisk:
          image: kubevirt/cirros-container-disk-demo:v0.44.0
      - name: cloudinitdisk
          cloudInitNoCloud:
                 userDataBase64: I2Nsb3VkLWNvbmZpZwpwYXNzd29yZDogYXRvbWljCg==

Enregistrez ce fichier et créez la VM en exécutant :

kubectl apply -f vm.yaml

Étape 4: Démarrer la VM

Pour démarrer la VM, exécutez la commande suivante :

virtctl start myvm

Étape 5: Accéder à la console de la VM

Une fois la VM démarrée, vous pouvez accéder à la console en utilisant la commande :

virtctl console myvm

Vous devriez maintenant être connecté à la console de votre VM. Utilisez les commandes habituelles pour gérer votre VM à partir de cette console.

ai generated, data centre, computer

Conclusion

Cet article vous a montré comment orchestrer des VM avec Kubernetes en utilisant KubeVirt et des commandes spécifiques. Avec ces étapes, vous devriez être en mesure de gérer efficacement des VM dans un environnement Kubernetes, ce qui facilite grandement la gestion de l’infrastructure et l’automatisation des déploiements.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *